Consommateur

Capturer l’éclipse solaire de 2024 – Style StorageReview

Pour l’éclipse de 2024, nous avions besoin d’un stockage rapide et fiable, capable de gérer quelques chocs et contusions en cours de route – entrez OWC ThunderBlade.

Lorsque le cosmos s’aligne pour un événement aussi rare qu’une éclipse solaire, disposer de la bonne pile technologique est crucial pour capturer l’instant fugace avec précision et clarté. Étant donné que la prochaine opportunité ne se présentera pas avant 2044, nous avons décidé que c'était le moment de construire le plus grand système de capture StorageReview Eclipse possible, en grande partie grâce à nos amis d'OWC.

Synergie logicielle

Au centre de cette danse cosmique se trouve le Orchestrateur d'éclipse. À la base, il s’agit d’un planificateur méticuleux, prédisant la chronologie de l’éclipse avec une précision à la seconde près. Sa valeur stratégique réside dans sa capacité à calculer les circonstances locales d’une éclipse, garantissant ainsi aux photographes et aux observateurs d’être au bon endroit et au moment précis. L'importance du positionnement ne peut être surestimée : la proximité de la ligne centrale de la trajectoire de l'éclipse peut donner lieu à la durée de totalité la plus longue, offrant une fenêtre plus longue pour capturer les interactions spectaculaires entre le Soleil, la Lune et la Terre.

Le logiciel Eclipse Orchestrator est un outil complet conçu pour les chasseurs d'éclipses solaires et les photographes. Il aide à planifier et à exécuter la photographie d'éclipse, en fournissant des capacités de synchronisation et de script précises pour capturer les différentes phases de l'événement. Voici les définitions du American Astronomical Society:

  • Premier contact (C1): Le moment où la Lune prend son premier petit morceau du disque solaire — le début de la phase partielle d'une éclipse.
  • Deuxième contact (C2): L'instant où commence la phase totale ou annulaire d'une éclipse. Elle est synonyme de la disparition de la première bague en diamant lors d'une éclipse totale. Au deuxième contact lors d’une éclipse solaire totale, l’obscurité tombe soudainement (mais seulement jusqu’au niveau d’un crépuscule profond).
  • Troisième contact (C3): L'instant où se termine la phase totale ou annulaire d'une éclipse solaire. Pour une éclipse totale, cela est synonyme de l’apparition de la deuxième bague en diamant. Au troisième contact lors d’une éclipse solaire totale, la lumière du jour revient soudainement.
  • Quatrième (dernier) contact (C4): L'instant où la Lune ne recouvre plus aucune partie du disque solaire. Cela signale la conclusion de la phase partielle d'une éclipse.

La fenêtre principale affiche un journal qui enregistre divers détails sur un événement d'éclipse. Il comprend des horodatages pour différentes étapes, telles que le premier contact, le coucher du soleil et le dernier contact, avec des horaires précis en UTC. Il répertorie également les positions d'altitude et d'azimut, la phase de l'éclipse et divers autres paramètres. Un compte à rebours est également inclus pour indiquer l'heure jusqu'au prochain événement important ou point de contact.

Le volet secondaire de droite montre un graphique coloré illustrant la trajectoire de l'éclipse superposée à l'emplacement indiqué par la croix blanche.

  • Les emplacements avec une durée d'ombre plus longue que votre emplacement défini sont affichés en vert (allez ici).
  • Les emplacements avec une durée d'ombrage plus courte sont affichés en rouge (restez à l'écart).
  • Les emplacements sans totalité sont affichés en bleu clair.
  • Les emplacements sans éclipse sont affichés en bleu foncé (non illustrés).

Cet outil est crucial pour planifier et exécuter avec succès une séance d’observation et de photographie d’éclipse. Des capacités de synchronisation et de script précises permettent aux utilisateurs d'automatiser le processus de photographie pour capturer des images à des moments optimaux. Les données de positionnement sont également vitales car elles permettent de garantir que l'observateur est aussi proche que possible du centre de la trajectoire de l'éclipse, là où la durée de la totalité est la plus longue, ce qui est essentiel pour capturer l'intégralité de l'événement.

Pour compléter cette planification méticuleuse, SharpCap. En plus d'être un simple contrôleur de caméra, SharpCap est le maestro de l'automatisation qui commande la scène de la photographie céleste. Des fonctionnalités telles que les scripts d'automatisation permettent de capturer des images haute résolution à des intervalles prédéfinis. Lorsqu'il est fusionné avec ses capacités de contrôle et de guidage du télescope, SharpCap garantit que les sujets célestes restent nets, offrant ainsi une représentation nette de la progression de l'éclipse.

Précision matérielle

L'épine dorsale de ces applications est le Ordinateur portable Lenovo P16 Gen 1, une bête informatique haute performance capable de gérer le débit de données étendu requis pour le traitement et le stockage d'images en temps réel.

Les spécifications de notre unité Lenovo ThinkPad P16 Gen 1 incluent :

  • Fenêtres 11 Pro
  • Écran WQUXGA 16 pouces (3840×2400)
  • Processeur Intel Core i9-12950HX
  • Carte graphique NVIDIA RTX A5500 (16 Go)
  • 64 Go de RAM DDR5-4800 (2 x 32 Go)
  • SSD Gen2 de 4 To

L’éclipse est éphémère, mais les données sont éternelles. Pour capturer autant d'images que possible, nous avons introduit l'OWC ThunderBlade. Ce stockage externe à grande vitesse constitue le coffre-fort numérique où résident en toute sécurité les données de l'événement céleste. Ses capacités de transfert de données rapides garantissent que toutes les informations sont enregistrées sans accroc, permettant une gestion transparente des données et une analyse post-événement.

OWC ThunderBlade

La OWC ThunderBlade se présente comme une solution de stockage de données impressionnante. Avec des vitesses allant jusqu'à 2,949 0 Mo/s en RAIDXNUMX, il n'est pas surprenant que cet appareil soit très apprécié par les professionnels qui exigent efficacité et fiabilité, notamment en astrophotographie et vidéographie. Cette performance représente la différence entre capturer une image adéquate d'une éclipse et une incroyable un, avec chaque proéminence solaire et chaque détail coronal préservé.

La durabilité et la polyvalence sont également au cœur de la conception de ThunderBlade, car il s'agit à la fois d'un outil fiable et d'une protection pour les données astronomiques importantes. Avec une hauteur de 1.1 pouces, une longueur de 7.6 pouces et une largeur de 4.9 pouces, cela le rend compact et portable tout en restant suffisamment robuste pour supporter les rigueurs d'un usage professionnel.

Dans le même temps, son poids de 1.49 lb garantit sa solidité et sa fiabilité sans être trop encombrant. Sa construction robuste le rend idéal pour les voyages. Il est enveloppé dans une coque rigide balistique durable, sans ventilateur, pour plus de protection. Le ThunderBlade est sécurisé sur les surfaces lisses grâce à ses pieds en caoutchouc antidérapants. L'OWC ClingOn, conçu pour renforcer et protéger le lien entre les appareils et les câbles, sécurise fermement la connexion Thunderbolt. Cet ajout subtil mais crucial joue un rôle important, en particulier lors de missions sur place comme la chasse aux éclipses, où une connexion stable est indispensable.

Conçu pour accueillir les SSD NVMe M.2, l'appareil offre une capacité de stockage étendue, le tout dans un encombrement compact. Pour nos besoins, nous avons choisi le modèle à 4 disques, qui prend en charge jusqu'à 32 To de données. Cette taille de capacité est significative. L'astrophotographie exige de la précision, non seulement dans la capture des images mais également dans la gestion des données qui en résultent. Chaque photographie ou vidéo peut contenir de grandes quantités d’informations et, par conséquent, des fichiers d’une taille énorme.

De plus, le ThunderBlade prend en charge une large gamme de configurations RAID, notamment RAID 0 pour des performances maximales, RAID 1 et RAID 10 pour la mise en miroir des données, RAID 4 et RAID 5 pour un équilibre entre vitesse et redondance. Cette polyvalence permet aux utilisateurs d'adapter le périphérique de stockage à leurs besoins, qu'il s'agisse de donner la priorité à la vitesse, à la protection des données ou à une combinaison des deux.

Concernant la connectivité, le ThunderBlade est équipé d'un port hôte et d'un port Thunderbolt 3 (USB-C) supplémentaire, capable de taux de transfert de données allant jusqu'à 40 Gb/s (5000 XNUMX Mo/s). Cela facilite non seulement les mouvements rapides de données, mais permet également la connexion en série de plusieurs appareils ou l'ajout d'un écran haute résolution.

En parlant d'écrans, le ThunderBlade prend en charge jusqu'à un seul écran 5K à 60 Hz ou un écran 4K à 60 Hz, permettant un espace de travail visuel détaillé.

L'OWC ThunderBlade est également disponible dans un modèle à 8 baies, ThunderBlade X8. Bien que les deux offrent la même capacité de stockage maximale, le ThunderBlade X8 contient deux fois plus de disques, ce qui permet des disques individuels plus petits (8 x 4 To). Il présente également un profil de performances légèrement meilleur, en particulier dans les configurations RAID 5, avec des vitesses de lecture de 2565 4 Mo/s par rapport aux 2389 8 Mo/s des 5 baies. De plus, le ThunderBlade X28 offre une capacité plus utilisable en RAID 24 en raison de la répartition sur plus de disques, offrant 4 To avec redondance par rapport aux 8 To de l'unité à 2949 baies. Thunderblade X0 atteint 8 2840 Mo/s RAID 0, tandis que Thunderblade non-X8 atteint XNUMX XNUMX Mo/s RAID XNUMX. Le ThunderBlade XXNUMX dispose d'un connecteur d'alimentation amélioré et d'une visibilité réduite des LED pour minimiser les distractions pendant l'utilisation. Néanmoins, les deux modèles offrent une puissance énorme dans un petit format.

Ce pouvoir est complété par SoftRAID, un logiciel de gestion RAID avancé qui permet aux utilisateurs de configurer facilement leurs disques pour maximiser les performances et la sécurité des données. SoftRAID offre une large gamme d'options de configuration RAID. Pour notre projet, nous nous sommes concentrés sur RAID 5, mais RAID 0, RAID 1, RAID 4 et RAID 5 sont également des options.

Après avoir sélectionné le type de RAID, vous pouvez également optimiser les paramètres de volume pour qu'ils correspondent au mieux à votre application.

Nous avons mesuré les performances solides du ThunderBlade à 4 disques jusqu'à notre plate-forme d'enregistrement d'éclipses via Thunderbolt. Nous avons mesuré les performances du RAID 0 et du RAID 5, en optant pour la résilience du RAID 5 pour le dernier jour de capture de données. Pour les situations où l’ingestion de données aux débits les plus rapides possibles est requise, RAID 0 peut être une meilleure solution.

Nous avons exploité CrystalDiskMark sur notre système hôte avec une taille de fichier de test de 1 Go. À son apogée, nous avons mesuré 2.9 Go/s en lecture et 2.2 Go/s en écriture en bande passante séquentielle sur RAID0. En RAID5, ces vitesses sont réduites à un peu moins de 2 Go/s en lecture et 600 Mo/s en écriture. En termes de performances 4K inférieures en RAID5, la taille de bande du volume n'était pas optimale pour la taille de transfert 4K. Étant donné que ce volume a été créé pour un cas d'utilisation de photographie, nous avons sélectionné une taille de bande de 128 Ko. Pour les charges de travail nécessitant de meilleures vitesses de transfert 4K, la sélection d’une taille de bande plus petite pour le volume améliorerait les performances.

configuration Type de test Lecture (Mo/s ou IOPS) Écriture (Mo/s ou IOPS) Mix (Mo/s ou IOPS)
RAID 0 SEQ1M Q8T1 2884.98 Mo / s 2233.22 Mo / s 2686.60 Mo / s
RND4K Q32T16 2236.22 Mo / s 2062.90 Mo / s 1904.60 Mo / s
RND4K (IOPS) 545951.17 IOPS 503638.67 IOPS 464989.75 IOPS
RND4K (µs) 906.95 μs 997.65 μs 1069.89 μs
RAID 5 SEQ1M Q8T1 1958.84 Mo / s 593.71 Mo / s 954.52 Mo / s
RND4K Q32T16 37.19 Mo / s 2.61 Mo / s 7.65 Mo / s
RND4K (IOPS) 9078.86 IOPS 636.96 IOPS 1867.92 IOPS
RND4K (µs) 55914.75 μs 394415.75 μs 127034.15 μs

Celestron EdgeHD8

Le Celestron EdgeHD8, connu pour sa clarté bord à bord supérieure, sert de composant optique de ce projet. Traditionnellement, nous utilisons le modèle 11 pouces avec un Hyperstar pour obtenir une distance focale de 540 mm afin de capturer des objets du ciel profond, mais en raison de la taille de la Lune et du soleil dans le ciel, nous avons choisi le modèle 8″ et un réducteur .67x. Cela a été calculé pour obtenir une image plein format à une distance focale de 1360 XNUMX mm.

La boîte rouge est le cadrage prévu pour l'éclipse.

Nous avons monté l'ensemble du kit sur le Celestron CGEM Monture équatoriale allemande pour fournir la stabilité et la précision nécessaires pour suivre le voyage du soleil dans le ciel.

Caméra dédiée

La symphonie visuelle est capturée grâce à l'appareil photo ZWO ASI 6200MC Pro de 62 mégapixels. Son capteur haute résolution joue un rôle essentiel dans la capture de l’éclipse avec des détails sans précédent, garantissant que chaque flux de plasma et chaque tache solaire sont visibles.

Le ZWO ASI 6200MC Pro est un appareil photo d'astrophotographie qui excelle dans la capture d'événements célestes, ce qui en fait un choix idéal pour photographier l'éclipse solaire de 2024. Cet appareil photo est réputé pour son capteur CMOS couleur plein format, le Sony IMX455, qui offre une résolution impressionnante de 61 mégapixels. Ce capteur haute résolution est particulièrement utile pour capturer les détails complexes de la couronne solaire et les phénomènes dramatiques de Les perles de Baily lors d'une éclipse. Sa capacité à enregistrer de grandes quantités de détails améliore non seulement l’impact visuel des images, mais fournit également une riche source de données pour l’analyse scientifique.

L'une des caractéristiques les plus essentielles de l'ASI 6200MC Pro est sa plage dynamique étendue, qui garantit que les parties les plus lumineuses et les plus sombres de l'éclipse peuvent être capturées avec un risque minimal de sur ou sous-exposition. Ceci est crucial pour la photographie d’éclipse, où les conditions d’éclairage changent radicalement et rapidement. De plus, le système de refroidissement thermoélectrique de la caméra réduit considérablement le bruit, un facteur critique lorsqu'il s'agit d'environnements très contrastés typiques des éclipses solaires.

Ce 6200 MC Pro dispose d'une interface USB 3.0 haut débit, qui facilite un transfert de données rapide, essentiel pour capturer les phases transitoires d'une éclipse en haute résolution et à des fréquences d'images rapides. Ces fonctionnalités, combinées à sa construction robuste et à sa facilité d'intégration avec les logiciels d'astronomie populaires, font du ZWO ASI 6200MC Pro un outil de premier plan pour les astronomes amateurs et les astrophotographes chevronnés cherchant à documenter l'éclipse solaire de 2024.

Conclusion

La synchronisation de logiciels avancés avec du matériel robuste crée une symphonie technologique qui nous permet de capturer et de partager des moments d'importance cosmique. Cet événement d’éclipse n’est pas seulement un phénomène céleste, mais un témoignage de l’ingéniosité humaine et de la recherche incessante de la perfection à l’ère numérique.

L'OWC ThunderBlade s'est avéré être un élément essentiel de notre arsenal technologique. Sa rapidité et sa fiabilité ont permis de capturer et de préserver chaque détail nuancé de l’éclipse avec une fidélité remarquable. Il ne s’agissait pas simplement de collecter des données, mais de saisir un événement unique avec la plus grande précision et protection des données.

L’intégration de l’OWC ThunderBlade n’était pas seulement un choix technique mais stratégique. Ses robustes capacités de traitement des données et la flexibilité des configurations RAID nous permettent de capturer et de protéger les données critiques de cet événement astronomique. La capacité de traiter et de stocker rapidement de grandes quantités de données signifie que chaque seconde de l’éclipse est utilisée à son plein potentiel, ne laissant aucun détail au hasard.

Les performances de l'ensemble du système, depuis les calculs stratégiques d'Eclipse Orchestrator jusqu'aux capacités d'imagerie dynamique de la caméra ZWO ASI 6200MC Pro alimentant le ThunderBlade, présentent une symphonie de technologies avancées fonctionnant de concert.

Emporter trop de matériel dans une ferme isolée s'est avéré bien utile. En dehors de quelques éléments clés et de la météo, peu de choses pourraient perturber l’événement pour nous. Heureusement, les nuages ​​se sont séparés et nous avons eu droit à une vue absolument époustouflante de l’éclipse. Le script de séquence ShaprCap a fonctionné comme prévu et nous avons capturé de nombreuses données brutes qui seront disponibles publiquement pour traitement.

Page produit OWC ThunderBlade

S'engager avec StorageReview

Newsletter |  YouTube | Podcast iTunes/Spotify | Instagram | Twitter | TikTok | Flux RSS

Jordan Ranous

spécialiste de l'IA ; vous naviguant dans le monde de l'IA d'entreprise. Rédacteur et analyste pour Storage Review, issu d'une formation en Financial Big Data Analytics, Datacenter Ops/DevOps et CX Analytics. Pilote, astrophotographe, gourou de la bande LTO et passionné de batterie/solaire.

Derniers Articles

Examen du SSD HP FX700

Le SSD HP FX700 Gen4 NVMe tente de trouver un équilibre entre coût et performances mais rate finalement la cible.…

Il y a 3 jours

CoolIT Direct Liquid Cooling – Efficacité transparente pour les serveurs refroidis par liquide

CoolIT propose des plaques froides, des collecteurs et des unités de distribution de refroidissement conçus pour aider les entreprises à adopter le refroidissement liquide pour les serveurs gourmands en énergie. (plus…)

Il y a 6 jours

Test du SSD Corsair MP700 PRO SE Gen5 (4 To)

Le Corsair MP700 PRO SE est une actualisation du MP700 PRO, avec quelques ajustements qui lui confèrent des performances significatives…

Il y a 1 semaine

Comment ça marche : Assistant d'importation Proxmox Outil de migration VMware

L'assistant d'importation Proxmox est une nouvelle façon de migrer des machines virtuelles d'ESXi vers Proxmox, offrant aux utilisateurs une…

il y a 2 semaines

Examen du serveur Supermicro AS-1115SV-WTNRT (AMD EPYC 8004)

Le Supermicro AS-1115SV-WTNRT est équipé de processeurs AMD EPYC 8804 qui offrent jusqu'à 64 cœurs avec un TDP efficace de 200 W. (plus…)

il y a 2 semaines

Examen du Graid SupremeRAID SR-1001

Le Graid SupremeRAID SR-1001 est un excellent choix pour ceux qui cherchent à équilibrer coût et performances dans un petit RAID NVMe…

il y a 2 semaines