Accueil Consommateur Examen des données iodyne Pro

Examen des données iodyne Pro

by Vince Carnaval

L'iodyne Pro Data est le premier produit de l'entreprise ; un boîtier RAID de la taille d'un ordinateur portable contenant douze SSD NVMe. Cet appareil est principalement axé sur les applications professionnelles créatives, en particulier l'industrie cinématographique où de grandes quantités de données livrées à grande vitesse sont essentielles. La société revendique jusqu'à 5 Go/s de vitesses de transfert en utilisant son nouveau Thunderbolt Multipathing, qui regroupe deux ports Thunderbolt 3 pour augmenter la bande passante globale.

L'iodyne Pro Data est le premier produit de l'entreprise ; un boîtier RAID de la taille d'un ordinateur portable contenant douze SSD NVMe. Cet appareil est principalement axé sur les applications professionnelles créatives, en particulier l'industrie cinématographique où de grandes quantités de données livrées à grande vitesse sont essentielles. La société revendique jusqu'à 5 Go/s de vitesses de transfert en utilisant son nouveau Thunderbolt Multipathing, qui regroupe deux ports Thunderbolt 3 pour augmenter la bande passante globale.

iodyne Pro Data avant à côté de l'ordinateur portable

Le Pro Data prend en charge RAID0 et RAID6 prêts à l'emploi. Il y a un RAID matériel qui est géré par un SoC dans l'appareil, mais l'utilisation et la configuration du Pro Data nécessite l'installation du logiciel sur chaque ordinateur, mais heureusement, aucun téléchargement n'est nécessaire. Si vous branchez le Pro Data sur une nouvelle machine, un volume contenant le programme d'installation vous est présenté, ce qui est idéal pour ajouter rapidement de nouveaux systèmes au flux de travail.

Il y a quelques mises en garde que je vais aborder, mais dans l'ensemble, le logiciel fonctionne plutôt bien. Quelques informations sur moi-même ; Je suis un technicien en imagerie numérique IATSE Local 600 et ce produit est conçu presque exactement pour des personnes comme moi et mon travail. Entrons dans les spécifications, suivons avec des exemples de flux de travail, et enfin quelques résultats de référence et du monde réel.

Pour cet examen, je travaille avec le 12 To Pro Data. Cela porte une étiquette de prix de 3,950 XNUMX $ au magasin d'iode.

Spécifications des données iodyne Pro 

Compétences 12 To ou 24 To (prend en charge jusqu'à 576 To sur six unités)
Connectivité 8 ports Thunderbolt 3, alimentation 15 W
Performance Jusqu'à 5 Go/s
Système d'exploitation macOS 10.15+
Puissance Bloc d'alimentation 180 W (20 V 9 A)
Dimensions 15.39″ x 10″ x 1.22″, 7.3 livres

39.1 cm x 25.4 cm x 3.1 cm, 3.3 kg

Options de Lentilles Supplémentaires RAID6 et RAID0

Chiffrement XTS-AES-256 avec enclave matérielle sécurisée

NVMe Thunderbolt Multipathing jusqu'à 4x chemins

Connectivité multi-utilisateurs pour jusqu'à 4 ordinateurs

Transfert de stockage entre ordinateurs connectés

Conteneurs dynamiques avec jusqu'à 15 conteneurs par appareil

Niveaux RAID par conteneur avec répartition adaptative et parité

Gestion automatique des pannes SSD et réargenture RAID

Garantie 1 an standard, 3 ans avec le compte iodyne Cloud. Remplacement SSD gratuit sous garantie.
Endurance 12 To - 6000 To

24 To - 8000 To

Dans la boite Données Pro iodyne

Brique d'alimentation CA 180 W

Câbles Thunderbolt 0.7 de 3 m

Stand vertical

Il y a quelques astérisques à ajouter à la liste des spécifications. D'abord avec capacité; iodyne ne propose actuellement que les Pro Data préchargés avec douze disques de 1 To ou 2 To, mais si vous avez des besoins spécifiques ou un châssis nu, vous pouvez les contacter directement. Sa demande de prise en charge de 576 To est ambitieuse, nécessitant six unités connectées en guirlande à l'aide de 96 disques de 8 To. Cependant, vous pouvez obtenir jusqu'à 96 To dans une seule unité aujourd'hui en utilisant douze disques de 8 To, qui sont facilement disponibles en tant que modèles QLC. Mis à part le coût, il y a un argument convaincant à faire valoir si vous avez besoin d'autant de stockage, car rien d'autre ne se rapproche de ce niveau de performances dans un package de cette taille, tout en offrant également toutes les autres fonctionnalités du Pro Data.

Deuxièmement, la prise en charge du système d'exploitation est actuellement uniquement macOS (Intel et Apple Silicon sont pris en charge et d'après ce que je peux dire, l'application fonctionne nativement sur Apple Silicon), mais la prise en charge de Windows et Linux arrive et est actuellement en version bêta. Tu peux s'inscricre à tester si vous le souhaitez.

iodyne Pro Data vue latérale à côté d'un ordinateur portable

Troisièmement, quelques éclaircissements sur les ports Thunderbolt 3 ; il y en a huit, mais il serait préférable de le considérer comme quatre paires de ports. Chaque paire est un port en amont et en aval (peu importe lequel) pour les appareils en guirlande, y compris plusieurs Pro Datas si vous voulez devenir fou. Chaque port peut fournir 15 W d'alimentation, ce qui est suffisant pour garder votre MacBook rechargé, mais c'est à peu près tout. Ceci est sans objet sur les MacBook Pro 2021 car ils peuvent se recharger avec MagSafe et sans objet sur les MacBook plus anciens si vous avez un hub Thunderbolt qui fournit de l'énergie, ce que la plupart des utilisateurs de cet appareil feront.

iodyne Pro Data Design et réparabilité

Le iodyne Pro Data est construit comme un tank et pèse autant qu'un. Ce n'est certainement pas un appareil léger et mobile, mais il n'a pas été conçu pour l'être. Il s'agit à peu près du même facteur de forme qu'un ordinateur portable (épais) de 15 pouces, mais pèse plus de 7 livres (plus de 3 kg). Pour référence, c'est plus d'un MacBook Pro 16 pouces 2021 et demi. Il est livré avec un support vertical pour faciliter l'endroit où vous le rangez, et les supports peuvent également s'emboîter les uns dans les autres si vous basculez plusieurs Pro Datas. Il comprend également un adaptateur secteur de 180 W qui, bien qu'il soit en nitrure de gallium, est également gros.

L'appareil fonctionne sur 20 V jusqu'à 9 ampères, donc l'ajout à un système d'alimentation 12 V ou 24 V sur un chariot DIT ne sera pas transparent, mais il fonctionne sur des tensions similaires et des exigences d'ampérage similaires à la plupart des quais Thunderbolt, tels que le CalDigit TS4. ou OWC Thunderbolt Hub, il n'est donc pas impossible à mettre en œuvre. Le tout est en aluminium avec de nombreux évents pour ses trois ventilateurs de style soufflant afin de garder les choses au frais sous de lourdes charges. Il y a quelques LED orange visibles à l'intérieur et je suis personnellement partisan de leur choix du violet comme couleur de LED pour le fonctionnement général.

intérieur iodyne Pro Data

iodyne a été clair dès le départ que cet appareil a été conçu pour être réparable, et je dois le leur remettre, ils ont fait un excellent travail avec ça. Personnellement, le droit à la réparation est une question qui est très importante pour moi et je m'en voudrais de ne pas utiliser ma position ici pour féliciter des entreprises comme iodyne d'avoir adopté cela. Ce n'est pas parfait, mais c'est un excellent début et ils sont même allés jusqu'à publier leurs propres articles iFixIt sur la façon de démonter le Pro Data.

Toutes les pièces importantes auxquelles vous auriez besoin d'accéder à la maison ou sur place sont accessibles avec une poignée de vis. Deux vis Phillips #2 sur le côté vous permettent de retirer le panneau latéral, révélant les 12 SSD NVMe, qui sont chacun maintenus par une seule vis Phillips #1. Trois vis hexagonales maintiennent le carénage du ventilateur, ce qui permet d'accéder aux ventilateurs pour le nettoyage ou le remplacement, qui eux-mêmes sont maintenus par une seule vis hexagonale de plus chacun.

Si je devais critiquer la réparabilité, ce serait l'utilisation de plusieurs types de vis différents, notamment l'embout Torx nécessaire pour retirer le reste du châssis. Autant que je sache, il n'y a aucune raison pour que l'ensemble de l'appareil ne puisse pas être assemblé avec moins de types de têtes de vis et les différences ne font qu'ajouter à la complexité. Aussi, un très petit reproche mais je dois le mentionner, les deux vis cruciformes pour retirer le panneau latéral sont non ferreuses et un peu pénibles à retirer car elles ne sont pas magnétiques. Ces plaintes mineures ne sont en aucun cas un facteur décisif et, dans l'ensemble, je donne beaucoup de crédit à iodyne pour avoir fait ce qu'ils ont fait. Même si cela semble être le minimum, la plupart des entreprises technologiques font tout leur possible pour empêcher la réparabilité, donc iodyne fait fermement la bonne chose ici.

Le côté logiciel est également bon pour la réparabilité. Ils fournissent des données sur la durée de vie de tous les SSD et un diagramme de leur emplacement physique dans l'appareil pour aider à identifier le problème en cas de panne. Les erreurs sont présentées clairement et vous indiquent exactement ce qui ne va pas, par opposition à un message générique "contacter l'assistance". J'ai reçu le message ci-dessus lorsque j'ai raté le remontage et cela a rendu la réparation du problème rapide et facile. Avoir une représentation visuelle de quel fan était le problème était génial.

Workflow

L'iodyne Pro Data est conçu principalement pour les professionnels des médias et de la création, en particulier les personnes travaillant avec de grands ensembles de données comme des séquences haute résolution et à faible compression. Plus précisément, il est conçu pour les professionnels des médias et de la création qui souhaitent collaborer en déplacement. Cet appareil ne remplacera pas un NAS approprié, qui fournirait une collaboration en temps réel sur les mêmes fichiers en même temps, mais l'option d'être sur une prise de vue en extérieur pendant une période prolongée et d'avoir un fac-similé décent d'un NAS est une belle avancée vers la productivité collaborative.

Cela évite également d'avoir à trimballer un NAS dédié, et la plupart ne se rapprocheront même pas des performances du Pro Data, même le QNAP TVS-872XT J'ai examiné il y a un an que Thunderbolt-capable a une fraction du débit de celui-ci. Plus important encore, il n'essaie pas de remplacer un serveur dédié sur lequel une équipe d'éditeurs travaillerait.

Alors, qu'est-ce que l'iodyne Pro Data essaie de faire ? Il essaie de rendre la gestion des médias sur le plateau et la collaboration avec les techniciens, les chargeurs et les éditeurs d'imagerie numérique plus pratiques et, surtout, beaucoup plus rapides. iodyne a quelques tours dans son sac pour y parvenir.

D'abord et avant tout, leur Thunderbolt Multipathing. C'est exactement ce que cela ressemble; connectez deux câbles Thunderbolt et vous obtenez le double du débit. Dans le monde réel, il ne s'agit pas d'un doublement linéaire car il y a une surcharge considérable avec le micrologiciel multivoie pour y parvenir, mais il y a absolument une énorme amélioration des performances. Assez pour que, selon votre application, sacrifier un port Thunderbolt sur votre ordinateur puisse valoir l'augmentation de la vitesse. L'autre astuce est la possibilité de transférer des conteneurs à d'autres ordinateurs connectés via leur logiciel.

Lors de mes tests, le transfert a été rapide et transparent et franchement, j'ai été très impressionné par la facilité avec laquelle c'était. Cela nécessite que chaque ordinateur connecté au Pro Data (actuellement jusqu'à 4) ait son logiciel installé, mais brancher l'appareil sur un nouveau système vous présente un petit conteneur qui contient le logiciel juste là, pas besoin de se connecter à Internet ou télécharger quoi que ce soit. Une fois configuré, c'est aussi simple que de cliquer sur « Handoff to.. » ou « Request Handoff » et c'est tout.

Même si le conteneur est protégé par un mot de passe, le transfert contourne la nécessité d'y entrer, ce qui, à mon avis, est excellent et ajoute à la fluidité du processus. En parlant de cela, le logiciel Pro Data offre d'excellentes fonctionnalités de sécurité et des conteneurs protégés par mot de passe pour garder les données compartimentées si nécessaire.

Logiciel de gestion de données odyne Pro

En parlant de cela, la configuration de Pro Data n'est pas difficile, mais elle nécessite un redémarrage ou deux et nécessite la désactivation de Secure Boot dans macOS, bien que ce ne soit pas un gros problème. Dans mon travail, j'ai déjà désactivé cette option pour l'installation de plusieurs logiciels professionnels différents, tels que le Codex Device Manager. Comme mentionné précédemment, les extensions logicielles et système pour le multipathing Thunderbolt doivent être installées sur chaque machine connectée au Pro Data, mais cela ne doit être fait qu'une seule fois.

Revenons donc au flux de travail réel. Permettez-moi de vous donner un exemple de la façon dont vous pourriez utiliser le Pro Data au mieux de ses capacités. Disons, hypothétiquement, que je suis sur place aux îles Caïmans pour gérer les médias et transcoder un film et travailler en étroite collaboration avec le monteur qui est avec nous. Je peux configurer trois conteneurs RAID6 : un pour moi, un pour l'éditeur et un à partager. Je peux décharger les médias des navettes quotidiennes vers le premier conteneur, configurer mon logiciel pour vider les fichiers transcodés dans le deuxième conteneur, puis remettre ce conteneur à l'éditeur pour l'importer dans le projet sur lequel ils travaillent dans le troisième récipient.

Ils peuvent commencer à travailler sur les fichiers tout de suite pendant que mon ordinateur continue de parcourir les images. Cela permet également au monteur de travailler sans interruption pendant que je fais autre chose avec le métrage, comme le revoir avec le directeur de la photographie. Cela me donne également la possibilité de protéger par mot de passe mon conteneur et de donner les données professionnelles à l'éditeur et de ne jamais craindre que les images déjà présentes soient dérangées de quelque manière que ce soit. Cette configuration peut également être appliquée à un flux de travail DIT et Loader.

Cette fonctionnalité est excellente, mais nous savons également que les DIT ne sont pas le groupe de personnes le plus sociable et que la collaboration directe en face à face n'est peut-être pas pour vous. Heureusement, même en tant qu'appareil autonome, le Pro Data constitue un RAID décent sur le plateau pour une utilisation générale. C'est gros, et c'est un peu lourd, et personnellement, je ne suis pas fan de l'ajout d'un autre bloc d'alimentation CA à ma collection, mais le compromis est une matrice RAID XNUMX % flash avec des performances bien au-delà de ce qui est requis pour la plupart des travaux. .

Mon pilote quotidien est un 8 To OWC Express 4M2 et bien que j'aime cette chose, sa capacité est limitée par rapport au Pro Data. Gardez à l'esprit que Pro Data a douze Des SSD NVMe s'y trouvent et, si l'argent n'est pas un problème, vous pouvez y entasser 96 To de stockage brut avec douze disques de 8 To (la plus grande taille disponible à ce jour). D'accord, d'accord, je l'ai assez taquiné à ce stade. Venons-en aux performances.

Performance des données iodyne Pro

Passons à la viande et aux pommes de terre de cet appareil. Bref, c'est rapide. Mais permettez-moi de mettre un énorme astérisque à côté de cela, car c'est rapide… pour un appareil Thunderbolt. Et c'est rapide, mais pas dans tous les scénarios. Et c'est rapide, mais peut-être pas là où ça compte pour votre flux de travail.

Examinons d'abord les chiffres, puis décomposons-les. Les tests ont été effectués avec amorphousDiskMark (l'analogue macOS de CrystalDiskMark) sur un MacBook Pro 2021 (macOS 12.2.1, 16", M1 Max, 32 Go de RAM) et les résultats ont été vérifiés sur un Mac mini 2018 (macOS 10.15.17, i7 -8700B, 32 Go de RAM).

J'ai testé des conteneurs RAID0 et RAID6 avec 4 Go et 64 Go de données de test, ces derniers testant pendant plus d'une demi-heure pour simuler des charges de travail soutenues plus longues qui sont courantes dans le cinéma et la télévision. Le Pro Data exécutait le dernier micrologiciel (1.1.3) au 22 mars 2022.

Performances des données odyne Pro

En utilisant un seul câble Thunderbolt, le Pro Data était remarquablement constant dans les vitesses de lecture, atteignant plus de 3,100 4 Mo/s dans toutes les configurations. Cela m'a indiqué qu'il s'agit de la vitesse la plus rapide que vous puissiez obtenir avec un seul câble, ce qui n'est pas mal étant donné que mon pilote quotidien OWC Express 2M2,300 ne peut gérer qu'environ XNUMX XNUMX Mo/s en lecture.

Les vitesses de lecture avec deux câbles, et tirant parti du multipathing Thunderbolt d'iodyne, montrent où brille leur innovation. Avec un débit d'environ 5,000 5 Mo/s dans tous les domaines, mes tests valident leurs affirmations de 5,300 Go/s de performances. Il y a même eu quelques exécutions qui ont atteint environ XNUMX XNUMX Mo/s, ce qui est impressionnant, c'est le moins qu'on puisse dire.

Les vitesses d'écriture sont là où les "mais" susmentionnés apparaissent. La vitesse la plus rapide que j'ai pu atteindre était d'environ 2,150 0 Mo/s en utilisant deux câbles en RAID6. RAID4 a, comme prévu, des performances encore pires et est franchement plus lent que certains disques de navette, mais sans aucune résilience des données. C'est plus lent que quelque chose comme le 2MXNUMX qui ne peut pas offrir la même capacité que le Pro Data, mais est considérablement plus petit et moins cher.

Il convient de noter que les meilleures performances à câble unique étaient en RAID0 avec 64 Go de données, ce qui signifie que cet appareil ne ralentira pas dans les charges de travail continues et semble presque fonctionner mieux plus vous l'utilisez longtemps, ce qui est en fait très important pour les sur- définir des flux de travail.

Ces vitesses sont constantes à la fois sur le Mac mini et sur le MacBook Pro, qui avaient une variance maximale de 50 Mo/s. J'ai également testé de frapper l'appareil avec les deux ordinateurs en même temps avec deux câbles par ordinateur. Avec amorphousDiskMark exécutant 16 Go de données en séquentiel, j'ai vu environ 2700 Mo/s en lecture et 1150 Mo/s en écriture dans deux conteneurs RAID0 sur les deux machines. Les conteneurs étaient répartis à 50/50 sur le pool de stockage total, et on ne sait pas comment iodyne provisionne les conteneurs sur les SSD. Sur la base de ces performances, j'imagine que les conteneurs sont répartis sur tous les disques, au lieu de provisionner six SSD sur un pool et six sur un autre.

Ces résultats sont également à la hauteur de ce que iodyne a publié dans un article sur leur propre site web, qui plonge également dans différentes applications et leurs différents résultats. Ils expliquent la théorie derrière la profondeur de la file d'attente et des choses comme ça si vous souhaitez en savoir plus sur pourquoi cela est important et comment cela se traduit par une utilisation dans le monde réel. Dans tous les cas, pour les tâches qui sont des écritures séquentielles directes, comme l'ingestion simultanée d'un grand nombre de séquences, le Pro Data est un peu court par rapport aux autres appareils que l'on trouve généralement dans l'arsenal d'un DIT. Cela transforme les Pro Data d'une recommandation "définitivement" en une recommandation "ça dépend", ce que j'expliquerai plus en détail dans la conclusion.

Conclusion

L'iodyne Pro Data est bon. C'est à peu près le meilleur résumé que je puisse donner, tout bien considéré. Comme je l'ai mentionné ci-dessus, les vitesses d'écriture moins que stellaires limitent en quelque sorte son utilisation en tant qu'appareil à tout faire. Si vous êtes dans une situation où vous avez huit caméras filmant en 8K brut, cela ne va tout simplement pas le couper. Si vous collaborez souvent en face à face, que ce soit avec un éditeur ou un Loader, le style de workflow proposé par Pro Data peut vous convenir. Si vous travaillez à long terme sur un documentaire ou quelque chose, vous pouvez également l'utiliser pour le transférer entre plusieurs personnes en toute sécurité.

Je ne m'y suis pas trop plongé dans cette revue, mais Pro Data offre une sécurité et un cryptage excellents pour les projets qui nécessitent ce niveau de protection supplémentaire, donc si votre projet l'exige, cela coche fermement cette case. Si votre travail est davantage en post-production, les vitesses de lecture inégalées de cet appareil peuvent parfaitement répondre à vos besoins. Les artistes ou éditeurs VFX travaillant directement avec des séquences non compressées bénéficieront grandement des performances offertes.

Le Pro Data cible un marché de niche et encore plus de cas d'utilisation de niche au sein de ce marché. Je vous ai présenté mes réflexions et les données, mais d'après mon expérience, si vous avez besoin de ce type d'appareil, vous le savez déjà. Cela dit, si vous recherchez un appareil polyvalent pour remplacer quelque chose comme l'OWC Express 4M2, ce n'est peut-être pas exactement ce que vous voulez. Cela ne vous décevra certainement pas, mais cela pourrait ne pas impressionner non plus.

Si cela pique votre intérêt et que vous pensez que cela répondra à vos besoins, je peux le recommander pleinement. La qualité de construction est excellente, la réparabilité est un atout majeur pour moi personnellement, le support semble excellent et l'équipe d'iodyne semble très réceptive aux suggestions, ce qui ne peut être sous-évalué pour un appareil conçu pour un groupe aussi restreint que les DIT professionnels. , éditeurs, etc. Le Pro Data est juste un peu en deçà des performances pour être une recommandation globale.

Cela dit, j'emmènerai Pro Data avec moi pour un travail d'un mois dans un autre pays où je m'occuperai de la gestion des médias et du transcodage pour trois caméras filmant des séquences brutes au ralenti. Je vais le mettre à l'épreuve avec des charges de travail réelles avec de vraies images et travailler directement avec un monteur qui sera avec nous sur place. On verra si ça marche bien ! Assurez-vous de ne pas manquer l'article de suivi sur les données iodyne Pro dans les mois à venir.

page produit iodine

S'engager avec StorageReview

Newsletter |  YouTube | Podcast iTunes/Spotify | Instagram | Twitter | Facebook | TikTok | Flux RSS